Apprends-nous à déposer notre « oui » dans le tien, nous, membres de ton Église :
en paroisses ou en communautés, retirés au désert, enfouis dans le monde ou en mission...
multiples visages qui reflètent la diversité des appels que tu déposes en nous...

Don Bosco nous dit :


  | Don BOSCO nous dit:





jeudi 24 mai 2018

Merci Marie !

Aujourd'hui, nous fêtons Marie-Auxiliatrice !
Bonne fête salésienne à toutes et à tous !



Marie, je te regarde et je te dis merci.
Merci d’avoir porté Jésus,
De l’avoir mis au monde, élevé
Et d’avoir accepté sa mort pour nous.

Marie, je te regarde et je t’admire.
J’admire ta foi, ton silence méditatif,
Ta manière de faire exactement
Ce que le Seigneur attendait de toi.

Marie, je te regarde
Et je te prie de m’aider
À bien comprendre Jésus,
À entendre ses appels,
À aller jusqu’au bout
De ce qu’il me demande en ce moment


André SEVE

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

"Faites tout ce qu'Il vous dira"
Voilà les derniers mots de Marie
Que rapporte l'Évangile.
C'est son testament spirituel:
"Faites ce que Jésus vous dira".
Ne ferme pas ton cœur à l'Esprit de Dieu.
Aie du cœur pour les hommes autour de toi.
Car Dieu ne vient jamais seul,
Mais ses amis l'accompagnent:
Les pauvres, ceux qui n'en peuvent plus,
Ceux qui sont seuls....
Ton cœur est-il assez grand pour les accueillir?
Tes mains sont-elles ouvertes pour les aider?
Si Dieu a son mot à dire,
Tu pourras faire ce qui serait impossible sans lui.
Et Marie, qui fut la mère de Jésus, Fils de Dieu,
N'aurait-elle pas aussi son mot à dire? 
Jean Thibaut sc  (Extrait du livret Banneux 1988) 
À Jésus par Marie ► 




mercredi 23 mai 2018

Je ne sais pas où je vais



Seigneur, mon Dieu,
je ne sais pas où je vais,
je ne vois pas la route devant moi,
je ne peux pas prévoir avec certitude où elle aboutira.
Je ne me connais pas vraiment moi-même
et, si je crois sincèrement suivre ta volonté,
cela ne veut pas dire que je m'y conforme.

Je crois cependant que mon désir de te plaire te plaît.
J'espère avoir ce désir au coeur en tout ce que je fais,
et ne jamais rien faire à l'avenir sans ce désir.

En agissant ainsi
je sais que tu me conduiras sur la bonne route,
même si je ne la connais pas moi-même.

Je te ferai donc toujours confiance.
même quand j'aurai l'impression que je me suis perdu
et que je marche à l'ombre de la mort.

Je n'aurai nulle crainte car tu es toujours avec moi
et jamais tu ne me laisseras seul dans le péril.

Thomas Merton


Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Une Invitation du groupe GPS-TRIO




mardi 22 mai 2018

Sois un exemple


“Sois un exemple.
Je ne te demande pas de crier
Que les autres ont tort, ou que tu as raison ;
Je ne te demande pas de te rebeller
Ni de te résigner...
Je te demande d'agir,
Je te demande de servir,
De poursuivre ton chemin l'esprit ouvert et joyeux.
Je te demande de vivre de telle sorte
Que ta présence soit une joie pour les autres,
Que tes paroles soient un réconfort,
Que ta volonté rassure ceux qui doutent,
Que tes efforts leur donnent envie d'avancer,
Que ton amitié soit espérée d'eux.
Je te demande de vivre de telle sorte que les autres aient envie de te suivre...
Sois un exemple.
Un exemple de service et d'humilité,
Un exemple de partage et de joie,
Un exemple d'amour et de paix...
Il y a tant de gens qui t'attendent !
Sois un exemple,
Et tu verras :
Sans rien abandonner,
Sans crier,
Sans rien casser,
En servant,
Tu auras fait un bon chemin
Et tu auras gagné en simplicité.”

extrait "Être Scout"

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►









lundi 21 mai 2018

Annonce l'Évangile !




" Malheur à moi si je n'annonce pas l'Evangile (…) En annonçant l’Évangile, j’offre gratuitement l’Evangile "  (1ère Epître aux Corinthiens 9, 16-18)

Et si nous devenions chacun à notre manière, des témoins vivant du Christ tout comme saint Paul, animé du feu de l’Esprit, pour qu’annoncer l’Evangile soit pour nous plus que nécessaire, un surcroît de la Grâce, la joie de faire connaître à tous le bonheur de croire…

« Puisque tes Paroles, ô mon Dieu, ne sont pas faites pour rester inertes dans nos livres, mais pour nous posséder et pour courir le monde en nous, permets que, de ce feu de joie allumé par Toi, jadis, sur une montagne, et de cette leçon de bonheur, des étincelles nous atteignent et nous mordent, nous investissent et nous envahissent. Fais que, comme ''des flammèches dans les chaumes'', nous courions les rues de la ville, nous longions les vagues des foules, contagieux de la Béatitude, contagieux de la joie » 

Madeleine Delbrêl 

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►







dimanche 20 mai 2018

Vienne ton souffle !

Bonne fête !


Pentecôte, le temps du Souffle et du Feu


Esprit Saint,

Vienne ton souffle sur nos peines, nous pousser au-delà des peurs..
Vienne ton souffle sur nos désirs, nous élancer vers l'avenir...

Vienne ton feu au cœur des nuits, illuminer nos attentes..
Vienne ton feu danser nos vies, nous rendre brûlants d'espérance. 

Vienne ta lumière sur nos chemins, guider nos pas, nous rendre libres..
Vienne ta lumière chaque matin, nous donner le goût de vivre...

Vienne ton Amour ensemencer nos cœurs, rythmer nos jours et nos heures..
Vienne ton amour nous relier et accomplir notre unité...

Bernadette Thésin

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►



Une invitation !

Un rendez-vous printanier ...

Dans le cadre du Renc'Art de Thieulain (Leuze-en-Hainaut) une animation d'Urunana sera présentée le jeudi 24 mai à 19h30 dans l'église. Une projection de leurs séjours à "Don Bosco Muhazi" et la vente d'artisanat rwandais animeront  cette soirée de partage.


Urunana " Main dans la main" est né en 2007 - donc fête plus de dix ans de coopération, de solidarité, d'amitié, de soutien aux projets en faveur des jeunes en situation précaire. Plus de cinq cents jeunes, filles et garçons ont pu à ce jour recevoir une formation professionnelle et voir ainsi s'ouvrir un nouvel avenir, grâce à cette belle initiative.


Soyez les bienvenus! Votre présence sera pour eux un réel encouragement.
Merci! Murakoze cyane, cyane!

Thérèse
(NB : Thérèse Watripont, Salésienne coopératrice en mission au Rwanda)





samedi 19 mai 2018

« Soyez comme des enfants... »



Rester jeune, c'est avoir le cœur branché aux quatre vents.
Rester jeune, c'est avoir les oreilles ouvertes
à tout ce que la vie trimbale de magie et d'émerveillement.
Rester jeune, enfin, c'est avoir un regard d'espérance
où les autres pourront lire la joie de vivre
que donnent la sérénité, l'amour et la miséricorde.
L' homme qui a ce cœur, ces oreilles et ce regard a trouvé
le secret de l'éternelle jeunesse dans la parole du Christ :
« Soyez comme des enfants... »

Guy Gilbert,
Réussis ta vie , Editions Philippe Rey ,
Paris 2008, p. 67

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

Demain, c'est la Pentecôte, le temps du Souffle et du Feu  ► 
(une nouvelle présentation à découvrir...)




vendredi 18 mai 2018

Avec des ânes



Lorsqu'il faudra aller vers vous, ô mon Dieu, 
faites que ce soit par un jour 
où la campagne en fête poudroiera.

Je désire, ainsi que je fis ici-bas,
choisir un chemin pour aller, 
comme il me plaira, au Paradis, 
où sont en plein jour les étoiles.

Je prendrai mon bâton et sur la grande route
j'irai, et je dirai aux ânes, mes amis :
Je suis Francis Jammes et je vais au Paradis,
car il n'y a pas d'enfer au pays du Bon Dieu.

Je leur dirai : Venez, doux amis du ciel bleu,
pauvres bêtes chéries qui, d'un brusque mouvement d'oreille,
chassez les mouches plates, les loups et les abeilles...

Que je Vous apparaisse au milieu de ces bêtes
que j'aime tant, parce qu'elles baissent la tête
doucement, et s'arrêtent en joignant leurs petits pieds
d'une façon bien douce et qui me fait pitié.

J'arriverai suivi de leurs milliers d'oreilles,
suivi de ceux qui portèrent au flanc des corbeilles,
de ceux traînant des voitures de saltimbanques
ou des voitures de plumeaux et de fer-blanc,
de ceux qui ont au dos des bidons bossués,
des ânesses pleines comme des outres, aux pas cassés,
de ceux à qui l'on met de petits pantalons
à cause des plaies bleues et suintantes qui font
les mouches entêtées qui s'y groupent en rond.

Mon Dieu, faites qu'avec ces ânes je Vous vienne.
Faites que, dans la paix, des anges nous conduisent
vers des ruisseaux touffus où tremblent des cerises
lisses comme la chair qui rit des jeunes filles,
et faites que, penché dans ce séjour des âmes,
sur vos divines eaux, je sois pareil aux ânes
qui mireront leur humble et douce pauvreté
à la limpidité de l'amour éternel.

Francis Jammes (1868-1938)
Le Deuil des primevères, Paris, Mercure de France, 1901.
Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►





jeudi 17 mai 2018

Au-delà des apparences


Seigneur, nous passons une grande partie de notre temps à juger autrui.

Mais, à travers ces jugements, évite-nous de confondre ce qui est exigé par nos fonctions, pour la marche de ce dont nous sommes responsables, et ce qui pourraient y ajouter nos rancœurs, nos calculs égoïstes, nos ambitions, la démagogie ou la flatterie. 

Que nos appréciations, quand elles sont nécessaires, soient mesurées aux exigences du service à rendre, à l'efficacité des actions à mener, à l'accord possible entre les efforts de chacun et de tous. 

Qu'en portant nos jugements, nous demeurions conscients de nous juger nous-même, en même temps que nous jugeons les autres.

Epargne-nous de figer qui que ce soit, groupe ou individu, dans une réputation dont il deviendrait prisonnier. Car le monde bouge et les gens évoluent.

A travers ce qui est, rends-nous attentif au possible et donne-nous de laisser à chacun ses chances, si ténues soient-elles. Que nous encouragions toujours et ne méprisions jamais. 

Au-delà des apparences, donne-nous de reconnaître ton visage dans celui de tous les autres. Fortifie en nous la certitude que tu les appelles autant que nous à ton amour.

Bruno Leroy
Éducateur - écrivain

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►







mercredi 16 mai 2018

La symphonie de la joie




Joie de vivre, joie d’aimer, joie de donner, joie de grandir et de progresser, joie de vieillir, joie de la fidélité, joie de redécouvrir la vie chaque matin, joie d’espérer, joie du silence et de la solitude, joie de la fraternité, de la fidélité et de la communion. Ah, la symphonie de la joie nous plonge au cœur de cette Bonne Nouvelle qui transfigure la vie !

Choisis donc, aujourd’hui, de vivre et de faire naître la vie, de faire jaillir la joie et le bonheur, de faire éclore la beauté là où tu passes. Choisis donc, aujourd’hui, d’accueillir la vie dans la reconnaissance et l’action de grâce. Le bonheur est là, il t’attend au-dedans de toi. Tu es maître de ton destin si tu choisis d’être heureux, si tu choisis d’aimer…

La vie me surprend toujours : à chaque détour, elle me réserve des joies que je n’attends même pas, que je ne soupçonne même pas mais qui ne manquent pas de me séduire. Je suis toujours émerveillé des surprises que me réserve la vie. N’y aurait-il pas une spiritualité de l’émerveillement qui nous enthousiasme, qui remplit notre cœur d’admiration et nous évite tout ce qui pourrait nous démotiver?

RENE PAGEAU, Il suffit de quelques mots

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►











mardi 15 mai 2018

Ô toi, l'au-delà de tout 



N'est-ce pas là tout ce qu'on peut chanter de toi ? 
Quelle hymne te dira, quel langage ? 
Aucun mot ne t'exprime. 
A quoi s'attachera-t-il ? 
Tu dépasses toute intelligence.

Seul, tu es indicible, car tout ce qui se dit est sorti de toi. 
Seul, tu es inconnaissable, car tout ce qui se pense est sorti de toi. 
Tous les êtres, ceux qui pensent et ceux qui n'ont point la pensée, 
te rendent hommage.

Le désir universel, l'universel gémissement tend vers toi. 
Tout ce qui est te prie, et vers toi tout être qui pense ton univers 
fait monter une hymne de silence.

Tout ce qui demeure, demeure par toi; 
par toi subsiste l'universel mouvement.

De tous les êtres tu es la fin; 
tu es tout être, et tu n'en es aucun.

Tu n'es pas un seul être; 
tu n'es pas leur ensemble ;

tu as tous les noms et comment te nommerais-je, 
toi qu'on ne peut nommer?

Quel esprit céleste pourra pénétrer les nuées qui couvrent le ciel même? 

Prends pitié, Ô toi l'au-delà de tout
n'est-ce pas là tout ce qu'on peut chanter de toi ?

Grégoire de Nazianze (IVe siècle)

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►



(ANS – Rome) – En 2018, on célèbre les 150 ans de l’inauguration et consécration de la Basilique de Marie Auxiliatrice de Turin (1868-2018). Pour fêter cet important anniversaire, le Recteur Majeur des Salésiens, Le P. Ángel Fernández Artime, avec l’appui du Dicastère pour la Communication Sociale, a lancé une initiative pour unir toute la Famille Salésienne en prière autour de Marie : une neuvaine ‘mondiale’ à l’Auxiliatrice en vue de sa fête (24 mai).
SUIVRE LA NEUVAINE : cliquez ICI ►